Aujourd’hui, Météocity vous emmène vers l’Ouest de la Chine à la découverte des merveilleux jardins de Suzhou.

Basée dans le bassin inférieur du Yang-Tseu-Kiang, le long du lac Tai, Suzhou est la capitale du royaume Wu depuis sa fondation en 514 avant J-C. Ses premiers jardins datent eux aussi de cette époque. C’est ensuite, pendant les dynasties Ming et Qing, que la configuration de deux cents jardins derrière les remparts aura lieu et que ces œuvres atteindront leur apogée.

Les jardins de Suzhou sont considérés comme des chefs d’œuvre où art, idées et innovations sont regroupés dans une beauté et une harmonie naturelle. Les jardins classiques de Suzhou surnommés « Paradis Terrestre » font même partie de la liste du patrimoine culturel mondial de l’UNESCO. Ces jardins sont un exemple de l’harmonie parfaite des résidences traditionnelles chinoises avec la nature.

© frenta - Fotolia.com

© bruceau - Fotolia.com

 

Actuellement, plus de 50 de ces jardins sont toujours entiers dont neuf traités comme les meilleurs incarnations des jardins chinois « de Montagne et d’Eau » : le jardin de la Forêt du Lion, le jardin de la Retraite du Couple, le jardin Attardez-vous, le jardin de la Retraite et de la Réflexion, le pavillon Canglang, la villa de la Montagne Etreinte de Beauté, le jardin de l’Humble Administrateur, le jardin du Maître des Filets et le jardin de la Culture.

La conception de ces jardins s’est faite avec une envie poétique et spontanée de reproduire une élégance artistique et culturelle. Elle fût influencée par le savoir faire et l’art traditionnel chinois, héritage du travail au pinceau à main levée de la peinture en Chine. Pour cela, les maîtres jardiniers de chaque dynastie ont adapté leurs techniques pour imiter la nature de manière artistique en usant de l’espace disponible. Les jardins de Suzhou tendent à représenter dans un espace un microcosme de la nature en mêlant les éléments de base comme l’eau, les plantes ou les pierres avec différentes constructions, des meubles, de la calligraphie ou des éléments décoratifs.

© lapas77 - Fotolia.com

Les jardins de Suzhou forment un parfait exemple de l’art supérieur des maîtres jardiniers chinois de l’époque et de leur influence sur l’évolution de l’art des jardins, en Orient comme en Occident. Au fil du temps, les maîtres jardiniers de chaque dynastie ont eu recours sans discontinuer aux matériaux et techniques traditionnels pour réparer et entretenir ces jardins. Le gouvernement lui-même a insisté sur le fait de minimiser les interventions ou les travaux de conservation sur ces lieux pour respecter l’état historique de ces sites patrimoniaux en gardant intact la splendeur des jardins classiques de Suzhou.

Et vous ? Auriez-vous envie de vous promener dans une véritable peinture de la nature chinoise ? Les jardins de Suzhou n’attendent que vous.

Jardins classiques de Suzhou (UNESCO/NHK)