Quand le sol se transforme en gelée et que des bulles apparaissent sous l’herbe. Cette étrange expérience a été vécue par des scientifiques russes et filmée pour le Siberian Times.

D’étranges phénomènes surviennent en Sibérie

Cela fait plusieurs années que des événements étranges se produisent dans les plaines glacées de la toundra du nord de la Sibérie, en Russie, notamment l’apparition de trous géants, qui surviennent sans signe avant-coureur, et que la population appelle désormais « les portes d’entrée du monde souterrain ». Mais c’est un nouveau phénomène qui attise désormais la curiosité des scientifiques et dont les images ont été publiées par le Siberian Times. On y voit un homme avancer sur une parcelle d’herbe apparemment normale, jusqu’à ce que le sol se mette à bouger comme de la gelée.

Deux scientifiques russes, spécialisés dans l’étude du réchauffement climatique, ont découvert ces phénomènes il y a un an, alors qu’ils menaient une autre étude dans ce secteur. Lors de leur dernière expédition, ils ont décidé d’analyser ce qui se trouvait sous la terre et ont découvert que l’air qui s’échappait contenait 200 fois plus de méthane et 20 fois plus de dioxyde de carbone que l’air.

Une fuite dans le sol ?

Pour ces chercheurs, le réchauffement climatique serait à l’origine de ces bulles de gaz géantes. Plus précisément, ils estiment que la récente vague de chaleur en Europe a conduit au dégel du pergélisol de la toundra, libérant du gaz méthane jusqu’à la surface du sol.

« Il est probable que ces dix jours de chaleur aient pu enclencher certains mécanismes, les couches supérieures du pergélisol ont pu fondre, laissant s’échapper de grandes quantités de gaz », a ainsi expliqué Alexander Sokolov, l’un des deux chercheurs, au Siberian Times. « Des géologues supposent qu’il pourrait s’agir d’une fuite dans le sol, ce qui est toutefois peu probable dans la mesure où l’on retrouve du pergélisol solide dans les bulles formées par ces gaz ».

À lire aussi : Des cratères géants apparaissent en Sibérie