Une baleine échouée sur une plage des Philippines fait le tour des réseaux sociaux. Vrai ou Faux cétacé ? Les images, choquantes, ont le mérite de sensibiliser à la pollution des océans.

Une sculpture en déchets plastiques

Elle est échouée sur le dos, son immense bouche ouverte de laquelle sortent des kilos de déchets qu’elle semble vomir. Mais que fait donc sur cette plage de Naic, aux Philippines, cet énorme cadavre de baleine de plusieurs mètres de long ?

En y regardant de plus près, c’est une étrange espèce de cétacé qui git sur le sable. L’animal est en effet une énorme composition faite de divers déchets plastiques, comme ceux que l’on retrouve sur les plages. Cette sculpture a été fabriquée et installée le 11 mai 2017 par l’agence de marketing philippine Dentsu Jayme Syfu pour Greenpeace.

Sensibiliser à la pollution des océans

Contrairement à la baleine échouée à Rennes en 2016, il ne s’agit pas d’une œuvre d’art. Cette construction fabriquée avec des déchets plastiques vise à sensibiliser le grand public à la cause environnementale, notamment la pollution des océans. Objectif réussi ? La photo a été partagée de nombreuses fois et souvent accompagnée de commentaires choqués, écrits par des personnes qui pensaient que la baleine était bien réelle.

Une chose est certaine, la lutte contre la pollution des océans est devenue une priorité. Elle passe par des campagnes de sensibilisation mais aussi des actions concrètes. Ainsi, le Néerlandais Boyan Slat a mis au point un système de barrières flottantes capables de récupérer des milliers de déchets flottants. Ce projet, nommé Ocean Cleanup, va d’ailleurs bientôt commencer.

À lire aussi : Ocean Cleanup : la dépollution va commencer plus tôt que prévu