Son exploit n’est pas passé inaperçu. Depuis dimanche soir, les médias du monde entier ne cessent de parler de lui.

Félix Baumgartner, le premier homme à franchir le mur du son sans véhicule en sautant depuis la stratosphère…

Mais qui est-il vraiment ?

Pilote d’hélicoptère, parachutiste chevronné autrichien, il pratique également les sauts extrêmescomme le Base Jump depuis 1986. C’est également un homme aux records du monde puisqu’il multiplie les exploits, avec la traversée de la manche en chute libre (2003), la réalisation d’un Base Jump depuis le viaduc de Millau et bien d’autres.

C’est en 2010, que Félix, en partenariat avec une équipe de scientifiques décide de se lancer dans le projet de record du monde de saut en Parachute depuis  39 000 mètres d’altitudes. Le projet est financé par la célèbre marque de boisson énergisante (Red Bull).

Plus de 5 années de préparation et entraînements intensifs ont été nécessaires dont 2 essais à 21 800 et 29 600 mètres d’altitudes.

Le dimanche 14 octobre 2012 restera un jour historique comme celui ou Félix Baumgartner à franchi le mur du son.
A 17h31 heure Française, Félix, embarque dans une nacelle accompagné d’un énorme ballon d’hélium qui s’occupera de l’amener à plus de 39 000 mètres.

2 heures 30 plus tard, après une dernière série de réglage et cette phrase : « Je rentre à la maison… » Il saute !

Durant presque 4,30 minutes, il se lance dans une incroyable chute libre atteignant une vitesse supérieure à 1300 km/h (1342 km/h pour être précis).

Il ouvrira son parachute à 2500 mètres d’altitudes avant d’atterrir tranquillement au nouveau Mexique à proximité de la base de lancement.

Son saut aura duré plus de 9 minutes.

Pourquoi un tel saut ?

En plus de réaliser un véritable exploit, c’est aussi une incroyable expérience scientifique qui permettra de comprendre les réactions et la résistance du corps humain tout en améliorant les technologies qui serviront aux astronautes dans un futur proche.