Une île perdue dans l'océan Atlantique

Tristan da Cunha est une île du sud de l'océan Atlantique célèbre pour être, selon le Guiness Book, l'île habitée la plus isolée au monde ! Elle se trouve à l'ouest de l'Afrique du Sud à plus de 2500 km de la côte et à presque 4000 km du continent sud-américain. Découverte au début du XVIe siècle par des navigateurs portugais partis pour les Indes, elle fait aujourd'hui partie des territoires britanniques d'outre-mer.

Les 280 habitants de cette petite île volcanique vivent en communauté et s'entraident mutuellement pour les tâches et les réparations  de tous les jours. Bien que réapprovisionnée tous les deux ou trois mois par bateau pour les denrées rares, les habitants de l'île vivent "confortablement " et la vente des écrevisses en provenance du petit port de pêche ainsi que des timbres leur assure des recettes grâce à l'exportation.

Dotée des commodités administratives et sociales, l'île reste toutefois relativement fermée aux personnes désireuses de s'y installer. Pour préserver leur mode de vie et leur "tranquillité ". Cette autarcie peut parfois entrainer les complications qu'on peut aisément imaginer...

Malgré son port de pêche, Tristan da Cunha ne dispose pas d'aéroport, ce qui rend très difficile l'accès à l'île. Avec moins de 15 touristes chaque année, c'est l'île idéale si vous ne voulez pas être submergé par la foule !

Avis aux amateurs !

Photo : Brian Gratwicke (CC BY 2.0)