Une microrafale est un phénomène rare et impressionnant. Ces images exceptionnelles ont été filmées par le chasseur de tempêtes américain Bryan Snider.


Un phénomène impressionnant mais ravageur


Imaginez. Vous êtes en train d’observer un orage, au loin. Tout semble normal, quand soudain, une véritable masse d’eau descend des nuages et s’effondre littéralement sur le sol


Ce phénomène est rare et porte un nom : la « microrafale ». Une microrafale désigne un courant d’air froid et une vague de pluie qui tombent au sol lors d’un orage. Cette manifestation ne dure généralement pas plus de 5 minutes, mais est d’une rare violence. Les microrafales et leur pendant, les macrorafales, sont d’ailleurs connues pour causer de nombreux dégâts sur leur passage, comme l’indique l’Observatoire français des tornades et orages violents qui explique que ces événements « prennent naissance dans les courants descendants des orages, et viennent s'étaler sur le sol en formant des couloirs relativement concentrés de vents violents ».

Des vents allant jusqu’à 270 km/h


L'écrasement de cette eau au sol produit des vents violents et divergents qui peuvent générer des vitesses de vent supérieure à 270 km /h sur une surface d’environ 1 à 4 km de diamètre.


Les images de cette microrafale ont été filmées par Bryan Snider, un photographe et chasseur de tempêtes, dans le ciel de Tucson, en Arizona. Ce dernier a utilisé la technique du Time Lapse pour souligner la puissance du phénomène.