Il y a un peu moins de deux ans, le premier ministre russe, Vladimir Poutine, donnait son accord pour le lancement d'un projet titanesque : construire un tunnel à usage ferroviaire, semblable à celui qui relie la France à l’Angleterre, entre la Sibérie et l’Alaska, sous le détroit de Béring ! Même si les travaux n’ont pas encore commencé, la « locomotive est lancée » et on estime que l’édifice pourrait voir le jour d’ici 2030 !

Cette ambitieuse idée de relier les deux plus grands continents du Monde ne date cependant pas d’hier ! C’est en effet le Tsar Nicolas II, qui y avait d’abord pensé en 1905 au vu des opportunités qu’amenait la mondialisation. Le projet avait néanmoins été abandonné à cause de la Première Guerre Mondiale et de la Révolution Russe.

Un nouveau réseau ferroviaire

Si cet incroyable projet refait aujourd’hui surface, c’est dans l’optique de créer un nouveau réseau énergétique et de fibres optiques. Selon les actuelles estimations, le tonnage annuel du trafic ferroviaire de ce tunnel devrait être égal à celui du Canal de Panama.

A projet d’envergure, budget d’envergure puisque celui-ci devrait en effet coûter la bagatelle de 70 milliards d’euros ! On sait d’ailleurs que le trafic devrait également s’ouvrir au transport du pétrole, du gaz et de l’électricité, ce qui permettrait d’avoir un retour sur investissement en 15 ans.

Même si cet incroyable projet ne semble avoir, pour l’instant, qu’une visée commerciale, il laisse rêveurs les amoureux du voyage ! Pourquoi ne pas en profiter pour réaliser une ligne entre Londres et New-York ? Qui sait, il serait sans doute encore un peu plus rentable d'y faire également passer des trains voyageurs !

Le « hic » c’est qu’il faudrait au moins plusieurs semaines à ces voyageurs pour arriver à destination ! Ce « petit détail » ne semble cependant pas refroidir les esprits les plus fantasques, puisque certains se voient déjà pouvoir un jour partir de Paris, traverser l'Europe, puis la Russie, le tunnel du détroit de Béring, l'Alaska, le Canada, les grandes plaines américaines pour finalement arriver, deux semaines plus tard, dans l’une des plus belles mégalopoles du Monde : New York !

Affaire à suivre…

Source : linternaute.com