Existe-t-il encore des endroits encore vierges de la présence humaine sur Terre ? Oui, et le Point Nemo en est la preuve.

Un atoll situé à 2 688 km de la première terre habitée

S’il vous venait l’idée de fuir le monde moderne pour vous échapper dans un endroit où personne ne viendrait troubler votre tranquillité, le Point Nemo est fait pour vous. Difficile de trouver plus isolé que ce morceau de terre, officiellement baptisé « pôle maritime d’inaccessibilité », situé à 2 688 de la zone habitée la plus proche.

Le Point Nemo, qui tire son nom du célèbre capitaine Nemo, héros de Vingt mille lieues sous les mers, de Jules Verne, se trouve en plein milieu du Pacifique sud. Il appartient officiellement au Royaume-Uni et est composé d’un atoll inhabité au nord, d’un îlot de quatre hectares au nord-est et d’une autre petite île, au sud, qui jouxte l’Antarctique.

La Station spatiale internationale comme voisine la plus proche

Ces morceaux de terre sont bien entendu inhabités, et quasiment personne ne les approche. Personne ou presque, puisque la Station spatiale internationale, qui gravite à quelques 400 km de hauteur, est la voisine le plus proche du Point Nemo.

Ces petits îlots n’ont aucune richesse à offrir à qui voudrait les exploiter. En revanche, leur situation isolée est appréciée par les agences spatiales mondiales, qui ciblent le Point Nemo lorsqu’ils veulent débarquer leur matériel en fin de mission, sans faire courir de risques à des populations. La BBC, qui a consacré un article au sujet, estime qu’une centaine d’épaves seraient actuellement enfouies dans les eaux de cette région.

À lire aussi : L'île la plus isolée au monde !