De nombreux pays célèbrent Noël et certains ont des traditions qui leur sont propres et qui peuvent nous sembler insolites ! Petit tour d’horizon de ces coutumes surprenantes…

1. Yulemen en Islande

En Islande, Noël est une fête païenne appelée Yule. Pendant les 13 nuits qui précèdent Yule, les Yulemen, 13 trolls farceurs vêtus de costumes traditionnels islandais, se promènent dans les rues des villes. Ils distribuent des petits cadeaux aux enfants sages et des pommes de terre pourries à ceux qui se sont mal comportés durant l’année… Il y a aussi Jólakötturinn, le chat de Yule. Un gros chat noir qui, selon la légende, rôde dans le pays la nuit de Noël pour attaquer les humains qui ne lui ont pas fabriqué un vêtement neuf à porter à Noël !

2. Le rituel du KFC au Japon

Au Japon, pour Noël, on va au… KFC !
En effet, puisqu’il n’y a qu’une faible proportion de la population qui est chrétienne au Japon, Noël passait plutôt inaperçu. Et trouver une dinde au Japon, c’est carrément peine perdue. Alors, en 1974, la célèbre chaine de fast food spécialisée dans le poulet a eu l’idée de proposer un diner de Noel, avec poulet, gâteau et champagne. Un coup marketing très bien réussi, car aujourd’hui encore, de nombreux expatriés et japonais se ruent littéralement au KFC pour Noel !

3. Mari Lwyd au Pays de Galles

Mari Lwyd est une tradition de Galles du Sud se déroulant à Noel et durant laquelle des hommes défilent avec un crane de cheval monté sur un bâton. Le Mari Lwyd fait du porte-à-porte dans les maisons du village et demande à rentrer. Selon la tradition, les habitants font mine de refuser dans un premier temps, puis l’invitent à manger, boire et chanter.

4. Le rituel de la chaussure en République tchèque

En République tchèque, à Noël, les femmes célibataires s’adonnent au rituel de la chaussure. Dos à la porte ouverte de leur maison, elles lancent une chaussure par-dessus leur épaule. Si le talon de la chaussure tombée est tourné vers la porte, c’est une nouvelle année de célibat ! Si c’est l’avant qui pointe vers la porte, une rencontre amoureuse se profile pour l’année suivante !

5. Paradura del Niño au Venezuela

Paradura del Niño est une manifestation culturelle des Andes vénézuéliennes qui débute le 25 décembre de chaque année. Selon la tradition, une personne vole une représentation du petit Jésus et la cache quelque part. Les villageois passent ensuite de maison en maison, en chantant, pour retrouver le petit Jésus et fêtent ensuite leurs retrouvailles !

6. Cacher les balais en Norvège

En Norvège, pour Noël, ce n’est pas le petit Jésus que l’on cache… mais les balais ! En effet, selon une légende, la nuit de Noël serait la nuit où sortent les mauvais esprits. Ainsi, on a coutume de cacher les balais pour ne pas que les sorcières s’en servent pour s’envoler !

7. Le bouc de Noel en Suède

Le Julbock (bouc de Yule) est un symbole fort de Noël dans les pays scandinaves. Au XIXe siècle, le Julbock était celui qui distribuait les cadeaux à Noël. Les enfants tressaient des chèvres avec des tiges de blé et, pendant la nuit de Noël, la chèvre s’envolait au pays des cadeaux pour leur en apporter. Aujourd’hui, cette tradition s’est perdue, mais Julbock tient encore une grande place dans la culture suédoise et on trouve un peu partout des boucs en paille au moment de Noël, dont un géant auquel on met le feu, à Gävle.

8. Les toiles d’araignée magiques en Ukraine

En Ukraine, la tradition veut qu’on accroche de fausses toiles d’araignées dans les sapins de Noël. Loin d’être glauque, cette tradition vient d’une belle légende qui raconte qu’une araignée aida une famille sans argent à décorer le sapin de Noël en y tissant de jolies toiles, qui se transformèrent en or et en argent grâce aux rayons du soleil. 

9. Caga tió en Catalogne

Le caga tió (qu’on pourrait traduire par « le tonton qui fait caca ») est une buche de bois monté sur 2 ou 4 pattes et représenté avec un joli sourire ainsi qu’un bonnet rouge. À partir du 8 décembre, les enfants lui donnent à manger tous les soirs, jusqu’au 24 décembre. Le jour de Noël, les enfants prient en chanson pour que caga tió se montre généreux, puis le frappe avec des bâtons afin qu’il « défèque » la nourriture donnée par les enfants (des bonbons généralement).

10. Noël en roller au Venezuela

Au Venezuela, on n’aime pas s’ennuyer et surtout, on aime l’originalité ! La preuve avec cette tradition de Noël pour le moins originale à Caracas : aller à la messe de Noël en rollers. Ensuite, la soirée se termine avec tambours et feux d’artifice. Festif !