L'oeil est un organe fragile qui, contrairement à d'autres, comme la peau, ne se régénère pas en cas d'atteinte. Et qui ne fait pas mal non plus quand on l'abîme...

Évitez les lunettes achetées sur les marchés

Cela paraît évident, et pourtant, on se laisse toujours tenter parce qu'elles sont sympas. Les lunettes de soleil achetées sur les marchés, ou à des vendeurs ambulants, n'apportent aucune garantie en termes de protection oculaire, malgré les autocollants "CE" et autres "indice 4" qu'elles peuvent arborder. Testées par des laboratoires, la plupart filtrent mal certains UV, qui vont directement abîmer les yeux de ceux qui les portent. 

Catégorie 4, indice de protection 4, pas forcément le meilleur choix

Ensuite, l'indice de protection est important. Ne vous précipitez pas sur les "indice 4" ou "catégorie 4" ! Car vous n'en avez peut-être pas besoin ! Ces lunettes, souvent appelées lunettes de glacier, filtrent entre 92 et 97 % de la lumière. Elles assombrissent tout, ce qui oblige la pupille de votre oeil à se dilater pour faire rentrer plus de lumière. Mauvais calcul si les lunettes sont en plus de mauvaise qualité... Attention, elles sont interdites au volant.

La catégorie 3, ou "indice 3", est la plus adaptée aux beaux jours, en particulier l'été, que ce soit à la plage, à la campagne ou à la montagne. Mais pas sur la neige, qui réverbère beaucoup la lumière du soleil !  En dessous, la catégorie 2, est adaptée à la ville.

Lunettes de soleil abîmées : ne pas les utiliser

Pensez bien à essayer les lunettes soigneusement, afin de voir si la lumière du soleil n'arrive pas à passer sur les côtés, ou par dessus, en fonction de votre forme de visage. Enfin, souvenez-vous qu'une paire de lunettes de soleil rayées, abîmées, est une paire bonne à jeter, ou dont il faut remplacer les verres avant de recommencer à les utiliser ! 

À lire aussi : Comment se protéger du soleil ?