Manger ce qu’on veut quand on veut, c’est un peu le principe de l’alimentation intuitive. Cela consiste à écouter son corps et ses sensations de faim et de satiété. Zoom sur cette approche qui prône une relation harmonieuse avec son corps et avec les aliments.

Le principe de l’alimentation intuitive a été développé par Evelyn Trible et Elyse Resch, deux nutritionnistes américaines, au milieu des années 90.

Plus de 20 ans après, le concept fait toujours des adeptes, qui préfèrent faire confiance à leur intuition plutôt que de subir la frustration d’un régime. Voici quelques-uns de ces concepts :

1/ Toujours écouter son corps. Posez-vous la question de savoir comment vous vous sentez après avoir mangé tel ou tel aliment, soyez à l’écoute de votre sensation de satiété… et agissez en conséquence, en limitant certains aliments ; en arrêtant de manger lorsque vous vous sentez repu même s’il en reste dans votre assiette ; en ne mangeant que lorsque vous avez réellement faim, etc.

2/ Manger ce qu’on veut. En effet, on part du principe que plus on s’interdit un aliment, on a de plus fortes chances de craquer dessus. L’alimentation intuitive rejette les notions de privation et de contrôle.

3/ Ne pas croire que consommer un aliment aura une incidence directe sur notre physique. Ce n’est pas la peine de culpabiliser si vous avez craqué sur un burger frites, une fois de temps en temps, ça ne changera pas grand-chose.