Prendre plusieurs bains par semaine serait un moyen efficace de lutter contre la dépression, plus encore que l’activité physique, c’est la conclusion d’une étude réalisée en Suisse.

Deux fois par semaine pour être exact, d’après une récente étude de l’université de Fribourg, en Suisse Allemande.

Afin d’arriver à ces conclusions, les chercheurs ont sélectionné 45 participants souffrants de dépression. La moitié d’entre eux devait prendre un bain à 40 ° pendant 30 minutes, deux fois par semaine, tandis que l’autre moitié devait pratiquer une activité physique pendant 45 minutes, deux fois par semaine également.

Résultats : au bout de huit semaines, ceux qui avaient pris les bains chauds affichaient 6 paliers de moins (sur une vingtaine en tout) sur l’échelle de Hamilton (le test le plus utilisé pour évaluer l'intensité des symptômes dépressifs), contre 3 paliers de moins pour le groupe ayant pratiqué une activité sportive.

Des résultats qui peuvent s’expliquer grâce au rythme circadien du corps (le rythme veille/sommeil). En effet, chez les personnes dépressives, ce rythme a tendance à se dérégler. Or, il est lié à la température corporelle. En jouant sur la température, les bains chauds permettent de le réguler.