Incontournable de l'hiver, le potimarron égaye les étals des supermarchés de sa belle couleur brique orangée. Il régale nos papilles avec son goût délicat et doux à la saveur de châtaigne. Bon dans l'assiette, il est également bon pour la santé.

Le succès bien mérité du potimarron

Créé au Japon il y a près de 140 ans, le potimarron doit son nom à la contraction de deux mots : potiron pour son aspect et marron pour sa saveur. Que ce soit sa chair, sa peau ou ses graines, tout est comestible dans ce légume. C'est pourquoi il est conseillé de l'acheter bio. Il entre dans la préparation de soupe, de gratins, de crumbles salés, mais aussi de plats sucrés comme les gâteaux. 

Pour le choisir, fiez-vous à sa peau : elle doit être lisse et sans tache. Préférez un potimarron qui a encore sa queue, il se déshydratera ainsi plus lentement. Si vous ne le consommez pas immédiatement, conservez-le dans un endroit sec, frais et sombre ; il pourra se garder plusieurs mois. 

Les nombreux bienfaits pour la santé du potimarron

Riches en antioxydants et en fibres, la chair et la peau du potimarron permettent de réguler le transit. Avec son apport de 30 kcal pour 100g, cette courge est très peu calorique. Quant à ses graines, elles possèdent de multiples vertus. Outre des propriétés diurétiques, elles ont une importante quantité de tryptophane, un acide aminé favorisant le sommeil.

Contenant deux fois plus de vitamine A que la carotte, le potimarron maintient la peau et les muqueuses en bonne santé et joue un rôle important dans la vision. Il permet également de réguler le système immunitaire. 

Vous aimerez aussi : Vous prendrez bien une petite soupe ?