L’aromathérapie se définit par l’utilisation d’huiles essentielles à des fins thérapeutiques. Cette technique est connue depuis des millénaires, mais ce sont les français qui en ont les premiers raffolée ! D’ailleurs le terme a été inventé par M. Gattefossé, un chercheur lyonnais qui en vantait les mérites. Mais qu’en est-il vraiment ?

L’aromathérapie a toujours eu ses adeptes en France, si bien que c’est le chercheur lyonnais, M. Gattefossé, qui lui a donné son nom ! Une anecdote raconte qu’après s’être gravement blessé dans son laboratoire suite à une explosion, il aurait plongé sa main dans un vase d’huile essentielle de lavande, et que ce geste aurait largement accéléré la guérison sans laisser aucune cicatrice !

En plus d’aider à la guérison, l’aromathérapie possèderait d’autres bienfaits. On peut s’en servir contre la toux, les maux de têtes, les sinusites… Mais aussi contre les bactéries, les virus et les champignons ! Elle est aussi souvent utilisée pour purifier les espaces intérieurs et contre le stress.

Massage aux huiles essentielles © smuay - Fotolia.com

 

L’aromathérapie s’utilise de trois façons :

  • en diffusant les huiles essentielles dans l’air
  •  en massage 
  • en usage interne, c'est-à-dire en les mélangeant avec du miel ou des yaourts par exemple, mais jamais en les avalant pures !

 

 

 

Cependant des précautions sont quand même à prendre ! L'aromathérapie n'est pas une médecine douce car malgré son aspect naturel et inoffensif, les huiles essentielles peuvent être dangereuses ! En effet ces dernières sont des concentrés obtenus par distillation de certaines plantes, comme la lavande ou la rose. Elles peuvent provoquer des réactions allergiques sur la peau, et être toxiques si elles sont utilisées à trop forte dose ou sur du trop long terme !

Pour plus d’informations, vous pouvez vous rapprocher d’un aromathérapeute.