La montagne, c'est bon pour la santé, c'est connu de longue date. Ce que l'on savait moins, c'est que les modifications induites par l'altitude, et la composition particulière de l'air en altitude, sont bénéfiques pour la santé... et que ces bénéfices persistent pendant des mois, même après être retourné sur le "plancher des vaches".

Les globules rouges s'adaptent pour mieux capter l'oxygène


Des chercheurs de l'Université du Colorado, du service spécialisé de recherche sur l'altitude, ont étudié de près le sang d'alpinistes. Ils ont envoyé une vingtaine de volontaires à plus de 5000 mètres d'altitude, en Bolivie, et ont comparé leurs prélévements sanguins avant l'ascension, pendant l"ascension, puis, une fois de retour à 1500 mètres d'altitude, après quelques jours. 

Suprise ! Ils ont découvert en analysant ces prélévements  que l'organisme s'adapte très rapidement à la raréfaction de l'oxygène dans l'air ! Les globules rouges ne sont pas remplacés par des nouveaux, comme les chercheurs l'envisageaient. Ce sont les globules rouges déjà présents dans le sang qui s'adaptent très rapidement, pour pouvoir mieux capter l'oxygène, et mieux le restituer aux cellules.


Pour prouver que ce changement de formulation sanguine avait des effets durables, les chercheurs ont renvoyé les volontaires à 5000 mètres d'altitude, après quelques jours passés dans la plaine. Et là encore, surprise, les cobayes ont trouvé leur ascension beaucoup plus facile que la première fois.

Leur sang renouvelé les avait effectivement aidé à mieux supporter la raréfaction de l'oxygène.


Des effets bénéfiques durables, pendant plusieurs mois


Sachant que les globules rouges vivent en moyenne quatre mois, les chercheurs de l'université du Colorado émettent l'hypothèse que les modifications survenues sur les globules rouges pour s'adapter à la raréfaction de l'oxygène persistent pendant toute leur durée de vie. Autrement dit, quelques jours passés à la montagne,en altitude, profitent à l'organisme pendant des semaines et même des mois. Vous savez ce qu'il vous reste à faire pour vos prochaines vacances...