Les huiles essentielles possèdent des principes actifs qui permettent de lutter contre les infections, rhumes, toux et autres microbes. Explications.

De multiples bienfaits et des propriétés spécifiques pour chaque huile essentielle

L’aromathérapie est une médecine douce et naturelle qui permet de se soigner avec des huiles essentielles obtenues par distillation de plantes, afin d’en recueillir les principes actifs. Chacune d’elle a une composition chimique qui lui est propre : le chémotype. Chacune d’elle a donc des propriétés spécifiques.

Avec l’entrée dans l’hiver, les huiles essentielles offrent une bonne alternative pour lutter contre les virus ou booster ses défenses immunitaires. Attention toutefois, elles ne sont pas recommandées pour les femmes enceintes ou allaitantes, les épileptiques, les enfants de moins de 7 ans et les personnes souffrant de troubles gastriques. Quoiqu’il en soit, un avis médical est vivement recommandé.

Les huiles essentielles de thym et de ravintsara contre les maladies de l’hiver

Pour lutter contre les microbes hivernaux, deux huiles essentielles sont tout particulièrement efficaces : l’huile essentielle de thym et l’huile essentielle de ravintsara. Elles sont à prendre par voie orale à raison d’une goutte déposée dans une cuillérée de miel deux à trois fois par jour.

L’huile essentielle de thym permet de lutter contre les infections bactériennes ou virales, les angines, bronchites, rhumes et otite. Elle est donc votre meilleur alliée en cas de troubles de la sphère ORL.

L’huile essentielle de ravintsara est indiquée en cas de fatigue, de convalescence, d’infections, de bronchite productive, grippe, de rhinopharyngite, de sinusite et de toux grasse.

Lire aussi : Tout savoir sur le diffuseur d’huiles essentielles