Aussi étonnant que cela puisse paraître, l'air intérieur de nos maisons et de nos bureaux est plus pollué que l'air extérieur ! Certaines plantes « dépolluantes » peuvent cependant nous aider à purifier ces lieux de vies… On vous en offre un petit tour d’horizon !  

 

Des sources de pollution aussi multiples qu’insoupçonnées !

A la maison les peintures, les isolants mais également les meubles en bois stratifié ainsi que les produits d'entretien sont plus nocifs qu’on l’imagine ! Ces différentes sources émettent en effet des composés chimiques volatils qui affectent notre santé et provoquent notamment d’importants maux de tête, fatigues chroniques et allergies… Au bureau, c’est la même chose ! Les imprimantes et les photocopieuses émettent des gaz toxiques, sans même que l’on s’en rende compte ! Installer des  plantes dépolluantes dans notre intérieur nous permet donc d’allier l’utile à l’agréable et de purifier l’air qui nous entoure.

 

Comment agissent les plantes dépolluantes ?

Les plantes dites dépolluantes sont scientifiquement reconnues pour leur pouvoir d’absorption des molécules toxiques présentes dans l’air. Une fois stockés dans les tissus des plantes, les polluants sont transformés en nutriments par les micro-organismes vivants présents dans les racines. Parallèlement à cela, les plantes « transpirent » et émettent de la vapeur d'eau. Celle-ci humidifie l'air et le rend donc plus sain.

 

Les principales plantes dépolluantes

Pour humidifier l’air de votre intérieur et ainsi limiter d’éventuels problèmes respiratoires, nous vous conseillons le dieffenbachia et la gerbera (fleur).

Dieffenbachia © Frank-Peter Funke - Fotolia.com

Gerbera rouge © PhotoSG - Fotolia.com

 

Pour lutter contre le formaldéhyde, un composé organique qui provient notamment des panneux de bois et des fumées de cigarettes, vous pouvez ajouter à la décoration de votre chambre ou de votre séjour diverses plantes telles que la fougère de boston, l’aglaonema ou encore le chlorophytum. Ce dernier permet d’ailleurs également d’éliminer efficacement le monoxyde de carbone !

Fougere © josunshine - Fotolia.com

Aglaonema © thatpichai - Fotolia.com

Chlorophytum © 7monarda - Fotolia.com

 

Pour limiter l’impact nocif de l’ammoniac présent dans nombre de nos produits ménagers, aucun doute, il vous faut vous tourner vers l’anthurium ! Adepte des cadres chauds et humides, cette plante importée d’Amérique latine s’adaptera parfaitement à l’atmosphère de votre cuisine et de votre salle de bains. Plus fleurie, l’azalée est également une très bonne chasseuse d’ammoniac !

Anthurium © JJ Harrison (CC BY-SA 3.0)

Azalée © olgavolodina - Fotolia.com

 

Parmi les plantes les plus efficaces, vous trouverez également le lierre, le ficus, le dracaena fragrans, le spathiphyllum, l'aréca et le pothos ! Ces plantes ont l’avantage de cumuler les effets dépolluants. Formaldéhyde, toluène, benzène, xylène, … (presque) rien ne leur résiste ! 

Lierre © r.g-s - Flickr.com (CC BY-SA 2.0)

Ficus © buki81 - Fotolia.com

 

Dracaena © studiophotopro - Fotolia.com

Spathiphyllum © Christopher Hollis (CC-BY 2.5)

 

Aréca © studiophotopro - Fotolia.com

Pothos © loflo - Fotolia.com

 

Avez-vous fait votre choix ?