La réflexologie agit sur nos petites douleurs quotidiennes par le biais d’une pression effectuée sur certaines zones des mains, des pieds et des oreilles ; une méthode que nous vous invitons à tester !

En cette période de dernière ligne droite avant les vacances d’été, le stress et la fatigue se font ressentir et les petits maux du quotidien s’accumulent.  Ces différents maux qui encombrent notre bien-être peuvent pourtant être rapidement soulagés et ce, de manière on ne peut plus naturelle, grâce à la réflexologie, une pratique alternative mise au point au début des années 30.

Comment ça marche ?

Si elle est souvent assimilée au massage, la réflexologie est en fait plus proche du shiatsu ou encore de l’acupuncture. Elle part du principe que chaque organe, partie du corps et fonction physiologique sont reliés à différents points « reflexes » situés sur les mains, les pieds et les oreilles.

Grâce à une pression forte effectuée avec le bout des doigts sur ces « zones réflexes », la douleur s’atténue et tend à disparaitre. 

En stimulant les processus d’auto-guérison de notre corps, cette pratique permet notamment de soulager les maux de tête, les tensions au niveau des cervicales ou encore les douleurs dorsales mais aussi les troubles respiratoires.

D’où vient la réflexologie ?

De nombreuses illustrations ainsi que différents textes nous laissent penser que ce sont les chinois qui ont initié la réflexologie durant l'Antiquité.

C’est cependant le Dr William Fitzgerald, un médecin américain, qui, au début des années 1910, a remis au goût du jour cette pratique. Alors qu'il cherchait une méthode d'anesthésie en chirurgie mineure, il s’est en effet rendu compte que la douleur éprouvée par ses patients diminuait lorsqu’il exerçait une pression sur certains points du corps. Le médecin a alors ensuite développé un modèle anatomique qui divise le corps en 10 zones énergétiques, allant de la tête aux pieds, chacune étant liée à des endroits précis du corps : ce sont les fameuses « zones réflexes ».

C’est finalement son assistante, Eunice Ingham, qui a fini de mettre au point, au début des années 1930, la réflexologie telle qu'on la connaît aujourd'hui. Elle est notamment l'auteure du premier traité de réflexologie moderne dans lequel la totalité du corps est  clairement « cartographiée » sur les mains, les pieds et les oreilles et permet à quiconque de s’essayer à la méthode.

Les plus curieux d’entre vous peuvent d’ailleurs profiter de ce petit schéma, très simplifié, qui restitue les principales « zones reflexes » du pied, pour tenter l’expérience !