Le kaniwa, comme son semblable le quinoa, est une graine cultivée en Amérique du Sud, au cœur de la cordillère des Andes. Idéal pour les personnes ayant adopté un régime alimentaire sans gluten, biologique et/ou végétalien, le kaniwa saura vous surprendre de par ses nombreuses vertus nutritionnelles.

Kaniwa késako ?

Le kaniwa constitue, avec le quinoa, la base de l’alimentation des populations de la cordillère des Andes depuis la civilisation Inca. Une graine qui n’est donc pas toute jeune…
De couleur marron, le kaniwa est notamment cultivé en Bolivie et au Pérou. La graine est très petite et se distingue par sa forme ronde. Souvent comparé au quinoa (il est d’ailleurs surnommé « bébé quinoa »), le kaniwa a pourtant des valeurs nutritionnelles bien différentes de celui-ci. De plus, il ne contient pas de saponine, contrairement au quinoa, ce qui permet de le déguster sans avoir à le laver.

Des graines de Kaniwa © Marek - fotolia.com

Le kaniwa a tout bon !

Avec sa texture craquante, les petites graines de kaniwa sont très riches en protéines, en fibres, en fer, et calcium. Sans oublier ses vertus antioxydantes ! Un véritable concentré de bienfaits pour la santé !

Des graines de Kaniwa © Marek - fotolia.com

Comment le cuisiner ?

Météocity vous donne quelques astuces pour profiter au maximum de cette graine typique. Tout d’abord, verser le kaniwa dans une casserole d’eau bouillante et laisser cuire pendant une quinzaine de minutes. Après cette étape, vous pouvez choisir ou non, de le faire revenir dans une poêle. Ensuite, laissez votre imagination et vos envies faire le reste ! Vous pouvez l’associer à bon nombre de légumes et le servir en entrée, plat ou dessert, froid ou chaud…

Des graines de Kaniwa © Marek - fotolia.com

Illustration : © Marek - fotolia.com