Le changement d’heure impacte chaque année de nombreux Français. Pour atténuer les conséquences de ce décalage horaire, les spécialistes recommandent de s’y préparer dès maintenant.

Le changement d’heure impacte autant qu’un décalage horaire

Cette année, le changement d’heure interviendra dans la nuit du 29 au 30 octobre. Le passage à l’heure d’hiver implique une heure de sommeil en plus, une aubaine pour certains, un événement très perturbateur pour d’autres. Car tous les Français ne sont pas égaux devant ce décalage horaire forcé. Les enfants et les personnes âgées seraient d’ailleurs particulièrement sensibles à ce décalage auquel ils peuvent mettre plusieurs jours à s’adapter.

Interrogé par LCI, le Dr Gérard Vincent, spécialiste de la question explique que « le sommeil est régulé par le rythme circadien qui fonctionne sur 24 heures. Si ce cycle est perturbé c’est tout notre fonctionnement qui est concerné. Le changement d’heure peut faire le même effet qu’un décalage horaire ».

Les médecins augmentent leurs prescriptions de médicaments

Ce décalage peut avoir des conséquences insoupçonnées sur notre santé. Si aucune étude n’a réellement été menée sur le sujet, un rapport du Sénat a montré, en 1997, que certains médecins avaient noté une augmentation de leurs prescriptions de médicaments, et notamment de tranquillisants, durant cette période de l’année. Une augmentation des accidents domestiques et de travail serait par ailleurs relevée, chaque année, lors des changements d’heure.

Pour les plus sensibles au passage à l’heure d’hiver, cette semaine peut être le moment de se préparer à cette transition redoutée. Les spécialistes conseillent d’anticiper cette nuit de changement en se couchant un peu plus tôt chaque soir jusqu’à atteindre l’heure à laquelle vous vous coucherez par la suite.