Dans le cadre de la santé publique, le plan canicule est déclenché le 1er juin de chaque année.

Celle-ci est reconnue lorsque certaines conditions qui mettent en danger la santé de l’homme sont réunies.

Bien évidemment le premier critère est une température trop élevée qui s’installe sur plusieurs jours. Le deuxième est celui de la température nocturne qui ne descend pas par rapport à celle du jour. On peut alors parler de canicule.

À ce moment, chacun de nous doit être attentif pour adopter les bons gestes et pour vérifier que le voisinage se porte bien.

Les bons gestes à connaître

Normalement le corps déclenche les bons mécanismes pour s’adapter, mais il a aussi besoin d’aide. Il faut bien évidemment boire en conséquence, mouiller son corps régulièrement et éviter les efforts physiques..

N’hésitez pas à porter un chapeau, sachez que le panama redevient à la mode.

Ayez toujours une bouteille d’eau quoique vous fassiez.

N’hésitez pas à aller dans un centre commercial ou un cinéma pour vous rafraîchir et reposer un peu votre corps.

L’être humain est composé de 60 à 70 % d’eau, à la différence du chameau il n’a pas la capacité de stocker. Il élimine plutôt son eau et les sels minéraux qu’elle contient.

Il faut utiliser tous les moyens pour se rafraîchir.

Votre maison doit être la plus fraîche possible. Il faut la mettre à l’ombre. Certaines personnes choisissent de fermer les fenêtres pendant la journée pour ne pas faire entrer la chaleur, d’autres préfèrent installer des courants d’air.

Si vous possédez une clim, il est conseillé de la mettre 5° en dessous de la température extérieure.

Le ventilateur sera plus efficace si son air passe à travers un linge mouillé.

Pour certaines personnes, la canicule peut être vraiment dangereuse.

Les personnes âgées transpirent peu et ne ressentent pas la soif. Les nourrissons sont aussi fragiles et complètement dépendants.

Mais, il y a aussi les personnes qui travaillent à l’extérieur sont plus exposées à la canicule.

Le risque est d’attraper un coup de chaud. Il se reconnaît à une hyperthermie. La personne devient rouge et à la peau sèche, elle peut commencer à avoir un comportement agressif ou perdre connaissance.

Pour les cas les plus graves, il peut même y avoir des convulsions.

Dans ce cas, il faut appeler le SAMU de toute urgence en composant le 15. Vous pouvez aussi appeler le médecin traitant.

Le gouvernement a aussi créé une plateforme canicule info-services, il faut composer son numéro : 0 800 06 66 66, la plateforme est ouverte de 9 h à 19 h

Tous ces gestes ne sont pas inutiles en 2006, il y a eu une canicule, le chiffre de mortalité attendu a été divisé par 2.