Les chercheurs australiens auraient découvert un nouveau continent. Baptisé Zéalandia, il serait immergé à 94 %. Cet espace qui se trouve au sud-ouest de l’Océan pacifique ferait plus de 5 millions de kilomètres carrés, soit la taille de l’Inde.

Un continent immergé en grande partie

Situé à 25 km de l’Australie, 94 % de la surface de Zéalandia est engloutie sous l’océan. Les seules parties visibles de ce nouveau continent seraient les îles nord et sud de la Nouvelle-Zélande et la Nouvelle-Calédonie. Pour pouvoir qualifier cet espace de continent, les scientifiques ont eu besoin de vérifier plusieurs critères :  il doit être plus élevé que le niveau de la mer, définit par sa géologie et la structure de sa croûte et représenter une « terre indépendante ». 

L'existence de Zéalandia est par ailleurs justifiée, car « la Nouvelle Zélande et la Nouvelle Calédonie sont des îles immenses et isolées, elles n'ont jamais été considérées comme faisant partie du continent australien », comme l’affirment les chercheurs dans la revue scientifique Geological Society of America's Journal.

Une surface de plus de cinq millions de kilomètres carrés

Selon les chercheurs, ce continent mesurerait plus de cinq millions de kilomètres carrés, soit deux tiers de l’Australie. Zéalandia était autrefois rattachée au Gondwana, un supercontinent ayant fusionné il y a un quart de milliard d’années.

L’officialisation de ce continent pourrait se faire prochainement. Si l’existence de Zéalandia est validée, un changement de nom sera peut-être nécessaire. En effet, Zéalandia désigne déjà une petite ville située au Canada. « Les continents sont les plus grands objets solides au monde... et maintenant, nous en avons un nouveau ! », a expliqué Nick Mortimer, chercheur à la tête du groupe de scientifiques.

À lire aussi : Un mystérieux continent englouti dans l’océan Indien