Les températures basses remonteront progressivement durant la fin de semaine. Cependant, les conditions météorologiques ne seront pas homogènes sur l’ensemble du territoire. Un temps gris et nuageux sera présent de l’Aquitaine à l’Alsace. Le soleil sera lui, bien présent sur les régions du sud.

Ce jeudi , une perturbation, associée à une dépression centrée en mer du Nord, s’étirera de la Normandie aux Pyrénées. Elle sera peu active, mais sur sa portion nord, un peu de neige pourra précéder la pluie. Sur sa portion sud, elle donnera de la neige à basse altitude sur les Massif central est les Pyrénées. À l’avant du front, le temps sera sec, mais nuageux. Il fera toutefois un peu plus lumineux sur l’Est. À l’arrière du front, c’est-à-dire en Bretagne, ce sera le retour à un temps généralement sec et des éclaircies se développeront. L’après-midi, la perturbation ne glissera que très lentement vers l’Est, mais elle continuera à perdre de son activité. Alors qu’il fera de plus en plus lumineux en Bretagne et en Basse-Normandie, des averses éclateront sur le Poitou-Charentes et en Aquitaine où il fera de plus assez venteux le long des côtes.

Vendredi, une crête anticyclonique influencera le temps ; après la dissipation des brouillards matinaux, les éclaircies seront larges en de nombreuses régions. Il fera plus nuageux le long des frontières de l’Est et il neigera encore un peu au-delà de 500 m. Sur le Nord-Ouest, le ciel se couvrira peu à peu vu l’arrivée d’une perturbation.

Samedi et dimanche, le soleil brillera généreusement des Pyrénées au sud-est du territoire. Plus au nord, ce sont des perturbations atlantiques qui détermineront les conditions. Il fera donc très nuageux à couvert et on observera régulièrement des périodes de pluie ou de bruine. Les températures seront en hausse très nette, surtout au nord de la Loire où elles seront 3 ou 4 degrés au-dessus des moyennes de saison. Le vent de sud-ouest à ouest soufflera en rafales de 60 à 80 km/h.

Lundi, à la mi-journée, un front froid arrosera les régions situées entre l’Est et les Pyrénées. À l’arrière du front, c’est de l’air à nouveau plus froid et surtout instable qui déferlera sur le pays et qui provoquera des averses et des giboulées. Sur l’extrême Sud-Est et en Corse, il fera beau, mais assez venteux.

Mardi, malgré une hausse de la pression, les nuages seront majoritaires, sauf près de la Méditerranée. Des averses seront encore inscrites au menu météo dans la plupart des régions. De plus, une perturbation finira par atteindre la pointe de la Bretagne. Mistral et tramontane souffleront en force.

Mercredi, ce sont des courants perturbés qui transiteront par la France et il n’y aura que la Côte d’Azur et la Corse qui bénéficieront de conditions assez clémentes, car ailleurs, on aura droit à des périodes de pluie ou à des averses. Les températures seront généralement fidèles aux moyennes de saison.