D’après une récente étude, les bactéries au centimètre carré seraient dix fois plus nombreuses sur le volant d’un véhicule que sur la cuvette des toilettes.

Votre voiture est un nid à bactéries  

D’après une étude réalisée par CosmétiCar, un spécialiste du lavage des voitures sans eau, nos véhicules contiennent des milliers de bactéries. Si les motivations de l’étude sont commerciales, les constats dressés n’en sont pas moins édifiants : sur un volant, il y aurait 800 bactéries au centimètre carré, contre 80 pour la cuvette des toilettes.

Les bactéries les plus nombreuses dans les voitures sont les bactéries B acillus cereus et E.coli, qui sont à l’origine d’intoxications alimentaires.

Comment lutter contre la prolifération de bactéries

Dans le cadre de cette étude, des prélèvements ont été réalisés sur les volants, leviers de vitesse et tableaux de bord de 1 200 véhicules. Toutes les voitures ne présentent pas le même niveau de contamination : les véhicules partagés sont moins propres que les voitures de location, qui sont nettoyées entre chaque utilisation. La présence de bactéries dépend également du comportement du conducteur et de ses passagers. Par exemple, le fait de se maquiller ou de manger dans son véhicule, ainsi que de faire l’impasse sur l’aération, sont autant de facteurs qui favorisent la prolifération de bactéries.

Pour vous prémunir contre les bactéries et le risque de maladies, vous pouvez évidemment entretenir et laver régulièrement l'intérieur de votre véhicule, mais aussi, tout comme lorsque vous empruntez les transports en commun, prendre des précautions, comme le fait de vous laver les mains régulièrement et après chaque passage en voiture. 

À lire aussi : Faire le plein de son véhicule peut-il vous rendre malade ?