EDF a annoncé, mardi 14 mai, s’attendre à une hausse de 5,9% du tarif réglementé de l’électricité en juin.

Une hausse de l'électricité déjà envisagée cet hiver

Lors d’une conférence auprès d’analystes financiers, le directeur financier d’EDF, Xavier Girre a confié s’attendre « à une augmentation du tarif réglementé de 5,9% en juin ». Une annonce qui n’arrangera pas les affaires du pouvoir d’achat, déjà mis à mal par la hausse constante du prix de l’essence.

Pourtant, cette augmentation n’est pas une surprise. La Commission de régulation de l’énergie (CRE) avait déjà proposé cette hausse pour l’hiver dernier. Mais face à la crise des Gilets Jaunes, le gouvernement avait retardé l’application de la hausse tarifaire pendant l’hiver, en utilisant le délai légal de trois mois dont il dispose.

Un nouveau mode de calcul du tarif réglementé

Après le gel des tarifs décidé par le gouvernement cet hiver, la CRE a toutefois demandé un rattrapage. Le directeur financier Xavier Girre a fait savoir que « ce n’était pas encore clarifié ». 25 millions de foyers sont concernés par les tarifs réglementés d’EDF.

Les tarifs réglementés de vente sont définis par la CRE après le calcul de nombreux paramètres. Le ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy, a d’ailleurs annoncé récemment que le mode de calcul devrait être changé d’ici l’an prochain.

À lire aussi : Retraites : la bataille du pouvoir d'achat, c'est maintenant