En Normandie, l’autoroute A13 n’aura plus de barrière de péage d’ici 2021. Mais elle ne deviendra pas gratuite pour autant. 

Des prélèvements automatiques ou des factures à domicile

De longs bouchons, des dizaines de minutes pour passer un péage, la voiture trop éloignée de la borne… Tout ça pour un ticket. C’est bientôt un cauchemar révolu. D’ici deux ans, l’autoroute A13, en Normandie, devrait devenir une autoroute sans péage

Mais pas question de voir les autoroutes devenir gratuites. Un capteur devrait lire la plaque minéralogique du véhicule. L’automobiliste sera directement prélevé sur son compte bancaire si celui-ci a bien voulu les communiquer via une application. Autrement, il recevra la facture directement à son domicile. 

Une mesure pour éviter les embouteillages

Julian Pointillart, de la direction projets mobilités de la Sureté des autoroutes du Nord et de l'Est de la France présente le projet : « L'idée c'est qu'aujourd'hui, lorsque vous avez une barrière de péage vous vous arrêtez, demain il n'y a plus de barrière de péage, il y a des équipements sur le bord de la voie, ou au-dessus de la voie et vous suiviez l'autoroute à 130 km/h et vous payez ».

Le dispositif est évalué à plus d’un milliard d’euros. Les travaux semblent gigantesques et devraient créer des embouteillages énormes. Il faut raser les gares de péages, réaménager les chaussées et placer les capteurs. Des travaux qui risquent, à terme, de faire augmenter le prix des autoroutes...

À lire aussi : Où part l’argent de nos amendes ?