La grande mesure contre le tabagisme adoptée durant le quinquennat Hollande, la mise en place du paquet neutre, ne semble pas avoir eu l’effet escompté. Malgré la crainte des buralistes et les menaces de plaintes de la part des cigarettiers, qui estimaient que le gouvernement français les privait de leur image de marque, les ventes de cigarettes n’ont pas baissé en France au premier semestre 2017. Bien au contraire…

Une hausse de plus de 9 % des ventes de cigarettes en France

Le paquet neutre, le paquet de couleur vert standardisé (toutes les marques de cigarettes ont un paquet de la même couleur avec la même police d’écriture), n’aura pas fait baisser les ventes de cigarettes en France. Selon les informations de RTL, qui a pu obtenir les chiffres des douanes françaises, entre janvier et juillet 2017, les ventes de cigarettes ont augmenté de 9,2 % sur le territoire.

La tendance haussière ne s’est donc pas inversée sept mois après l’instauration, le 1er janvier 2017, du paquet neutre. Il est cependant trop tôt pour dire que la réforme est un échec cuisant, puisqu’en 2016, entre janvier et juillet, les ventes de cigarettes avaient augmenté de 15 %. Si l’augmentation est bien là elle est, en tout cas à première vue, moins importante.

Vers un paquet de cigarettes à 10 euros ?

La réforme du paquet neutre a été imaginée sur l’exemple de ce qui a été mis en place en Australie, le premier pays à avoir standardisé les paquets de cigarettes. Sauf que le pays a également ajouté un volet financier à la réforme : l’augmentation à plus de 20 dollars australiens le prix minimum du paquet et la volonté de faire grimper encore le prix à près de 40 dollars australiens, soit plus de 26 euros.

Le gouvernement français n’a pas encore décidé de faire payer un tel prix aux fumeurs, mais l’idée fait son petit bout de chemin. La rumeur prête en effet au ministère de la Santé la volonté de faire grimper le prix du paquet à 10 euros minimum, une mesure qui est loin de faire l’unanimité, surtout auprès des fumeurs et des buralistes.

À lire aussi : 150 € offerts si vous souhaitez arrêter de fumer ?