Alors que les vacances estivales approchent à grands pas, Santé publique France vient de publier son bilan des noyades de l’été 2015.

436 noyades mortelles en 2015

Santé publique France a publié les résultats de son enquête « Noyades 2015 » : entre juin et septembre 2015, 1 266 noyades accidentelles ont eu lieu, dont 436 ont été mortelles. Les plus jeunes (enfants de moins de 6 ans) mais aussi les adultes âgés de plus de 45 ans, qui représentent près de la moitié (46 %) des noyades, sont particulièrement à risque.

C’est en mer qu’ont lieu le plus grand nombre de noyades (637), suivie des piscines privées (241), des cours d’eau (157), des plans d’eau (132), des piscines publiques payantes (62) et enfin des « autres lieux » (37).

Noyades : les mesures de précaution à prendre

Pour limiter les noyades des enfants, les lieux dangereux (puits, piscines) doivent être sécurisés avec des barrières, afin de rendre leur accès impossible. Les parents doivent également privilégier la baignade dans des lieux sous surveillance et toujours équiper leurs enfants de brassards ou gilets de sauvetage. Enfin, l’apprentissage de la natation permet de limiter les risques, mais ne doit pas exempter du port d’équipements de protection.

En ce qui concerne les adultes, l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inseps) précise que, tout comme pour les enfants, les zones de baignade sous surveillance sont les plus indiquées. Il est également important de tenir compte de sa forme physique avant de sa baigner et de ne pas se jeter à l’eau si l’on a la moindre sensation de fatigue physique. Enfin, les comportements à risque tels qu’une consommation excessive d’alcool ou une exposition prolongée au soleil doivent être évités avant la baignade.