Une vague de froid s’est abattue sur le Kazakhstan, où les températures ont chuté à près de 30 °C en dessous des normales saisonnières. Ainsi, à Astana, la capitale de ce pays d’Asie centrale, les températures ont atteint -34 °C le week-end dernier, alors que la température normale à cette période est de -5 °C.

D’importantes chutes de neige et un trafic perturbé

Les chutes de neige ont entraîné l’annulation d’une vingtaine de vols tant intérieurs qu’internationaux, comme l’a confirmé la compagnie aérienne nationale Air Astana. Plusieurs écoles situées dans différentes régions du pays ont également été fermées en raison des températures la semaine dernière.

Cette vague de froid inédite a suivi une période de forte chaleur apparue en Asie centrale dès le mois de novembre. En effet, les températures avaient même atteint 30 °C en Ouzbékistan, l'ex-république soviétique voisine du Kazakhstan.

Astana est la deuxième capitale la plus froide du monde

Considérée comme la seconde capitale la plus froide du monde après Oulan-Bator en Mongolie, Astana pourrait encore voir ses températures chuter au cours des prochains mois. À 1 000 km au sud de la capitale, et particulièrement à Almaty, la plus grande ville et capitale économique du Kazakhstan, près de 4 000 personnes ont été mobilisées pour nettoyer la neige.

Les différentes anomalies météorologiques enregistrées dans cette région interviennent au même moment où la planète devrait atteindre son 3ème record annuel consécutif de chaleur, avec une température supérieure d’environ 1,2 °C au niveau de l’ère préindustrielle, selon l’Organisation météorologique mondiale (OMM).