Si la vigilance orange à la neige et au verglas a été suspendue le 2 janvier dans la journée, les sols restent glissants et les opérations de salage des voies sont en cours. Cette vague de froid menace particulièrement l’est de la France où la température est déjà descendue à -3°C lundi.

Un froid venu tout droit de Scandinavie

Les températures pourraient chuter jusqu’à -15°C dans l’est de la France d’ici la fin de la semaine. Selon Météo France, cette puissante vague de froid proviendrait directement de Scandinavie et se dirigerait maintenant vers le centre de l’Europe.

L’ouest de la France ne sera pas épargné. En effet, des températures comprises entre -2°C et -6°C y sont attendues. Météo France souligne toutefois que ces températures ne sont pas exceptionnelles puisqu’en 1985 des températures record avoisinant les -30°C avaient été enregistrées sur ce territoire.

Des gelées qui devraient perdurer encore quelques jours

L’est de la France sera principalement touché par des gelées généralisées et importantes d’ici la fin de cette première semaine de janvier. En Alsace, le thermomètre pourrait descendre jusqu’à -15°C. En Dordogne et à Périgueux, le Plan grand froid a été lancé, près d’une centaine de places d’hébergements d’urgence ont été ouvertes.

Peu de départements ont échappé à la vague de froid en France. Le Plan grand froid comprend trois niveaux, le premier permet l’ouverture de places supplémentaires dans les centres d’accueil lorsque les températures sont comprises entre 0°C et -5°C.  Si plusieurs préfectures déclenchent le Plan grand froid pour réquisitionner les hébergements d’urgence, leur nombre de places reste parfois insuffisant.