Le week-end de l'Ascension sera estival ! Les températures monteront jour après jour pour atteindre les 30 degrés dimanche 2 juin.

Des températures en hausse pour le week-end de l'Ascension en France 

« En mai fais ce qu'il te plaît ! » Finalement ce dicton sera valable pour la toute fin de mois, voire le début du mois de juin, c'est-à-dire lors du week-end de l'Ascension. En effet, la météo prévoit un temps estival. Si la journée du jeudi de l'Ascension sera encore marquée par des nuages et de la pluie au nord du pays, les températures pourraient atteindre 22 degrés. Au sud, elles grimperont même jusqu'à 25 degrés.

Au final, la barre symbolique des 30 degrés sera atteinte durant le week-end prolongé dans l'Hexagone, d'après les prévisions des spécialistes de Météo France. Et, au final, la nature respecte les saisons puisque ces premières chaleurs de l'année marqueront l'été météorologique, prévu pour le 1e juin.

Du soleil dès vendredi 31 mai et 30 degrés attendus dimanche

Ainsi, vendredi 31 mai comme samedi 1er juin, le soleil brillera sur l'ensemble du pays, même si quelques nuages viendront ternir le tableau sur le Nord Pas-de-Calais, les Ardennes et l'Est. Mais ils devraient se dissiper d'ici samedi après-midi, selon Météo France. Et à partir de samedi matin, les 25 degrés seront atteints pratiquement partout en France et ne seront pas dépassés dans l'Est. On attend les 30 degrés au sud de la Loire, et plus ponctuellement au Nord.

Dimanche, l'ensemble du territoire sera ensoleillé. Le mercure montera jusqu'à 30°C en région parisienne, mais aussi à Bordeaux, Agen, Toulouse, Nîmes, Montélimar, Lyon, Grenoble, Clermont-Ferrand, Bourges, Nevers, Tours ou encore Angers. Seules la Bretagne et les Landes connaîtront des températures plus fraîches, avec 19 degrés attendus dans la matinée. Quelques exceptions sont à noter : des pluies concerneront la Normandie, le Cotentin, le massif armoricain et la Vendée. Et surtout lundi, le mauvais temps sera de retour, alors profitez !

À lire aussi Financement de la dépendance : le gouvernement pourrait supprimer un autre jour férié