Un refuge pour éléphants, le premier d’Europe, ouvrira ses portes dans quelques mois en France. Le couple à l’origine du projet a choisi un petit village du Limousin pour installer ses pachydermes.

Les premiers pensionnaires arriveront en 2017

Les habitants du petit village de Buissière-Galand, situé dans le Parc naturel régional du Périgord Limousin, s’apprêtent à recevoir des invités de taille. C’est sur leur commune qu’ont choisi de s’installer Sofie Goetghebeur et Tony Verhulst, et sur leur terrain de pas moins de 29 hectares, ils ont décidé d’ouvrir un refuge pour éléphants retraités.

Les travaux ont commencé cet été et devraient se poursuivre jusqu’en 2017. C’est en tout cas au tout début de cette année-là qu’arriveront les deux premiers pachydermes. Baptisée « Elephant Haven » (refuge pour éléphants), cette véritable maison de retraite devrait accueillir des éléphants venus de toute l’Europe, et notamment des cirques qui, jusqu’ici, gardaient ces animaux jusqu’à la fin de leur vie.

Un refuge ouvert au public pour admirer les éléphants toute l’année

Les deux Belges à l’origine du projet sont des amoureux des animaux depuis de nombreuses années. Tous deux ont longtemps été soigneurs au zoo d’Anvers, avant de chercher un projet en lien avec les éléphants. Le Limousin s’est offert à eux comme étant une région parfaitement adaptée au confort de ces animaux.

C’est principalement grâce à des dons que le couple a pu réunir les fonds nécessaires à la création de ce refuge, qui pourra accueillir jusqu’à 10 éléphants en même temps. Lorsqu’elle sera ouverte, cette maison de retraite sera ouverte au public, ce qui permettra aux propriétaires de mener des opérations de sensibilisation auprès des écoles comme des particuliers.