Des experts l’affirment, la France pourra être 100 % renouvelable d’ici une trentaine d’années. Ils viennent de publier un scénario pour engager définitivement une transition énergétique vitale.

La sobriété énergétique, sans renoncer à un haut niveau de service

D’ici 2050, la France pourrait être autonome dans sa production d’énergie et ne fonctionner que grâce à des énergies 100 % renouvelables. C’est en tout cas ce que promettent une vingtaine de chercheurs de l’association négaWatt, qui viennent de publier leur scénario pour une France durable dans 30 ans.

Face au changement climatique, la nécessité de la transition énergétique devient de plus en plus urgente et pour accélérer ce processus, les experts de négaWatt offrent un programme centré sur la sobriété énergétique. « Grâce aux actions de sobriété et d’efficacité qui se traduisent par la suppression des gaspillages, la consommation d’énergie finale en 2050, au terme du scénario négaWatt 2017, est réduite de moitié et l’énergie primaire de 63 %, tout en maintenant un haut niveau de services », affirment les auteurs de ce rapport.

Plus d’énergies fossiles et un bilan carbone neutre en 2050

La transition énergétique ne se fera bien entendu pas sans la fin du recours aux énergies fossiles et nucléaires. « Il est possible de couvrir la totalité des besoins énergétiques de la France par des sources renouvelables à l’horizon 2050 », insistent les auteurs, affirmant notamment que la biomasse solide pourrait devenir la première source d’énergie renouvelable, suivie de près par l’éolien, le photovoltaïque et le biogaz.

Autre ambition des experts pour la France : un bilan carbone neutre. D’ici à 2050, cet objectif est, selon eux, atteignable. Leur scénario est limpide : dans un premier temps, les « puits de carbone » agricoles et forestiers compensent les émissions résiduelles, principalement dues à l’agriculture. Dans un deuxième temps, la quantité de carbone stockée finit par plafonner et « la fonction puits de carbone se réduit progressivement sur la période 2050-2100 ».