Boire du café entraîne généralement une visite impromptue dans les cabinets de la maison. Les habituels buveurs en témoigneront. Une étude scientifique a tenté d’expliquer pourquoi le café avait des effets laxatifs. 

Une expérience sur des rats

Des chercheurs de l’Université du Texas, aux États-Unis se sont intéressé à l’effet laxatif du café dans l'organisme. Longtemps attribué à la caféine, il se pourrait bien que la cause soit toute autre. Pour le prouver, ces scientifiques américains ont réalisé des tests sur des rats pendant trois jours. 

Au terme de cette expérience au cours de laquelle les rongeurs ont reçu de petite quantité de café, les scientifiques ont étudié leurs intestins, à l’aide d’une sonde. Ce qui a intéressé les chercheurs, c’est la contraction des muscles qui permettent de guider la nourriture et les matières fécales au fil du long parcours intestinaux. 

Le café un agent antibactérien ? 

Le résultat, c’est l’auteur principal de l’étude, Xuan-Zheng Shi qui le présente : « Lorsque les rats ont été traités avec du café pendant trois jours, la capacité de contraction des muscles de l’intestin grêle a apparemment augmenté ». Un phénomène qui se produirait également lorsque le café est dépourvu de caféine. Ce ne serait donc pas la cause principale. 

Les excréments ont également été analysés. Exposés à une solution composée de 1,5% de café, les bactéries ne se multiplient plus. Et encore moins lorsque la solution contenait 3% de café. D’après l’auteur de l’étude, « le café pourrait être un agent antibactérien ». Cependant, des recherches complémentaires doivent être menées pour affirmer ou infirmer cette hypothèse.

À lire aussi Le café rallongerait l’espérance de vie