Une équipe de chercheurs français travaille actuellement à l’étude d’un gigantesque prélèvement de terre amazonienne. Cette analyse devrait permettre de mieux comprendre de quoi étaient constituées les forêts tropicales il y a un million d’années.

Une carotte de 50 mètres de long étudiée à Aix-en-Provence

Comment savoir quel temps il faisait dans la forêt amazonienne il y a un million d’années ? C’est à cette question que sont, patiemment, en train de répondre des scientifiques français qui, depuis quelques mois, étudient le contenu d’une carotte de 50 mètres de long prélevée à Colonia, près de San Paulo, au Brésil, l’été dernier.

L’objectif de ces scientifiques du Centre de carottage et de forage national (C2FN) est de comprendre comment le climat a évolué durant ces dernières centaines de milliers d’années et l’examen minutieux de ce gigantesque prélèvement devrait permettre de découvrir de précieux indices notamment, grâce aux pollens restés emprisonnés dans la terre.

Les premiers résultats de cette étude devraient être publiés en 2019

Ces derniers pourront donner des indications, non seulement sur les espèces d’arbres qui ont vécu sur les terres de la forêt amazonienne actuelle, mais aussi, par déduction, sur l’évolution du climat. Les chercheurs pourront établir une véritable cartographie des éventuels refroidissements ou réchauffements de cette région au cours du temps.

Il faudra encore plusieurs mois aux chercheurs pour analyser l’intégralité de ces prélèvements, qui ont nécessité l’utilisation de 37 tronçons de 150 cm de longueur et de 9 cm de diamètre. Selon les ambitions des chercheurs, les premiers résultats devraient être publiés dans des revues scientifiques à partir de 2019.

À lire aussi L'Amazonie, peuplée au Moyen-Âge ?