S'il n'est pas rare, au lendemain d'une forte tempête en mer, de retrouver des animaux marins morts sur les plages, la récente tempête Marcel a tout de même due être particuliérement violente au large.

À chaque tempête, des cadavres d'animaux marins sur les plages

Plus d'une centaine de cadavres de dauphins ont été retrouvés depuis ce week-end sur les plages de Vendée et de Charente-Maritime. Certains dauphins portaient des marques de blessures, laissant penser qu'ils ont pu être pris notamment dans des filets, ou encore drossés contre des récifs. Mais d'autres étaient intacts et seraient donc morts... noyés !

Les dauphins peuvent en effet être pris au piège dans la houle, s'ils nagent trop près des côtes, et se retrouver incapables de rejoindre le large. Ils meurent alors d'épuisement à vouloir lutter contre les vagues, exactement comme un nageur qui se laisse emporter par le courant et qui tente coûte que coûte de rejoindre la plage, et finit par se noyer, épuisé.

Les dauphins peuvent mourir de fatigue, et finir noyés

Les carcasses des animaux marins ont été récupérées par les autorités maritimes, et remis à des biologistes marins basés notamment à La Rochelle. Certains dauphins feront l'objet d'examens complémentaires et même d'autopsies, destinées à comprendre un peu mieux les circonstances de ce drame. 

À lire aussi : 50 000 oiseaux échoués sur le littoral européen !