Un jeune médecin généraliste installé dans le Nord souhaite mettre en place un système d’ordonnances électroniques. En effet, la dématérialisation des prescriptions médicales permettrait aux patients d’avoir systématiquement une copie de leur prescription sur leur smartphone ou tablette.

Un système pratique laissant moins de place aux erreurs

Le Dr Guillaume Gobert souhaite instaurer un système d’ordonnances électroniques. Il s’est appuyé sur une étude menée dans une clinique dermatologique aux Etats-Unis. Celle-ci démontre que les patients sous ordonnance électronique font 16 % d’erreurs en moins lorsqu’ils appliquent leur prescription.

Installé dans une zone où la demande médicale est importante, le Dr Gobert a déjà effectué un sondage auprès de ses confrères professionnels de santé. La plupart d’entre eux se disent prêts à expérimenter le système d’ordonnances électroniques en 2017. Le fonctionnement de ce dispositif sera simple : les professionnels pourront consulter les ordonnances d’un patient en se connectant à un portail web, grâce à leur carte professionnelle. Ce système est déjà utilisé dans plusieurs pays, et est même obligatoire dans la ville de New-York.

Un appel au financement participatif vient d’être lancé

Le Dr Gobert bénéficie de l’aide du programme Health-ShapR pour la mise en œuvre technique de ce projet. Cet outil devrait être opérationnel dès le mois de mars 2017. Un appel au crowdfunding vient d’être lancé par l’intermédiaire du site WellFundR, puisqu’il s’agit d’un projet associatif. En effet, le Dr Gobert n’exige aucun revenu de ce système.

La mise en place d’« Ordoclik’ », le service d’ordonnances électroniques devrait satisfaire de nombreux patients qui n’auront plus besoin d’avoir leur ordonnance papier sur eux pour aller chercher des médicaments. Les doses et recommandations figureront directement sur leur smartphone ou leur tablette.