Le Vietnam est le 13ème pays le plus exposé aux catastrophes naturelles. Encore ce mois-ci, le pays de 89,71 millions d’habitants a été frappé par une tempête, emportant tout sur son passage.

Un automobiliste filme la tempête

On peut dire qu’elle aura été dévastatrice. Une puissante tempête a touché, ce jeudi 28 juillet 2016, le nord du Vietnam. Un mort a été recensé et plus de 30 000 personnes ont dû fuir la capitale HanoïUn automobiliste a filmé la catastrophe de son véhicule et on aperçoit dans un premier temps les vents qui se soulèvent. Puis, de plus en plus fort, le souffle emporte avec lui les toits des habitations ou déracine les arbres. 

Du nom de Miranae, cette tempête tropicale est arrivée tôt ce jeudi 28 juillet 2016 et était accompagnée de vents violents soufflant jusqu’à 88 km/h ainsi que de fortes pluies. D’après certains médias, un homme aurait été tué et cinq personnes blessées à Hanoï. Les vents ont déraciné pas moins de 530 arbres, ce qui a provoqué d’immenses embouteillages.

Un pays dans la souffrance

D’après Tran Dai Thang, un habitant d'Hanoï, qui a souligné son interrogation quant à la gestion des intempéries par les autorités à l’AFP, « beaucoup d'arbres sont tombés sur des maisons et des voitures et même des gens ». Le Vietnam est un habitué des catastrophes naturelles car il est touché par une dizaine de tempêtes tropicales en moyenne chaque année. Ces intempéries ont des conséquences dévastatrices sur le pays, autant humaines que matérielles.

Ce ne sont pas moins de 32 400 personnes qui ont été évacuées par les autorités dans six provinces du nord du pays. Plusieurs provinces sont actuellement privées d’électricité et Vietnam Airlines a dû retarder plus de vingt vols à Hanoï. La vidéo qui circule sur internet montre des personnes fuir sous les rafales de vent, qui ravagent tout sur leur passage. . 


La tempête Mirinae frappe le nord du Vietnam