Pour beaucoup d'entre vous, les deux réveillons ont été source d'excès en matière d'alimentation. Alors, quel régime adopter aujourd'hui pour revenir à la normale ?

Un déséquilibre digestif

Ah, le foie gras, la dinde et les tartes à la crème ! Les réveillons nous poussent à manger des produits riches en calories, en graisses et en sucres. Et ça, notre corps le supporte mal. Pour ceux qui auraient mangé ces produits bons mais peu sains, voire en auraient abusé, le retour à un rythme alimentaire normal ne sera pas une tâche facile.

La raison de ce déséquilibre tient au fait que notre système digestif est habitué à un fonctionnement normal. Un excès provoque une prise de poids, voire des troubles digestifs et des ballonnements. Ces phénomènes sont dus à l'augmentation du taux de trigycérides (des corps gras) et de lipides. Alors, pour éliminer ces composés indûment consommés, un régime particulier s'impose.

Réduire la consommation de lipides et de matière grasse

Afin de ne pas rajouter de substances grasses, le lendemain d'un repas copieux, il convient de manger du bouillon ou de la soupe. Notre corps possède en effet une capacité de stockage : ainsi, après avoir beaucoup mangé la veille, vous aurez naturellement moins faim le lendemain. Et même si la viande n'est pas à proscrire totalement, une petite quantité suffira.

Les fruits et légumes sont bien sûr conseillés. Le fait qu'ils comportent peu de calories amoindrit les risques de prise de poids. Riches en vitamines et en fibres, ils se digèrent facilement et sollicitent peu notre foie, déjà suffisamment chargé. Par ailleurs, pour cette même raison, le vin, tout comme tout autre alcool, ne doit pas faire partie de vos repas de détox.

Quel que soit le régime adopté, inutile de se ruer tout de suite vers la balance. L'eau accumulée lors des repas trop salés prend trois semaines à s'évacuer.

À lire aussi : Le régime méditerranéen et ses graisses "saines", bon pour la santé