Un promeneur a au la surprise de trouver un ourson, esseulé, près d’une route nationale au sud de la Haute-Garonne. L'animal a été relâché dans la nuit et équipé d'un émetteur.

Un homme trouve un ourson près de la frontière espagnole

Quelle surprise pour ce promeneur qui a découvert, jeudi 5 juillet, un ourson âgé de quelques mois, selon France 3 Occitanie qui rapporte les faits. L'homme se baladait dans la commune de Fos, au sud de la Haute-Garonne, et a trouvé l'animal à quelques mètres de la nationale 125, qui relie la France à l’Espagne.

Le jeune plantigrade était esseulé, et semblait perdu sans sa mère. Pour éviter de lui faire peur et qu'il ne fuit, un périmètre de sécurité a été installé dans la soirée par les agents de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage en charge du suivi de l'ours​ brun dans les Pyrénées.

Un émetteur pour le surveiller

L'ourson était « seul, fatigué et dérouté », selon les agents de l'Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS), qui l'ont « nourri et abreuvé » avant de le relâcher, a indiqué vendredi 6 juillet la préfecture de la région Occitanie. Et de préciser : « Équipé d'un petit émetteur placé sur son oreille, il a été relâché dans la nuit dans un secteur à même de lui assurer des conditions de sécurité, de quiétude et de ressources plus favorables, et où sa mère potentielle avait été localisée peu de temps auparavant ».

Cet émetteur permettra de le localiser pour suivre ses déplacements et intervenir s'il est de nouveau en danger. L'objectif consiste à maintenir l'animal dans son milieu naturel, a précisé la préfecture. Selon un nouveau décompte du Réseau Ours brun, l'effectif dans les Pyrénées était de 43 individus en 2017. L'État a défini en mai son plan ours pour 2018-2028, destiné à préserver l'ours brun dans les Pyrénées. 

À lire aussi : Un refuge prend soin des ours maltraités