Un nuage radioactif, chargé de ruthénium-106, a survolé le sud de la France il y a quelques semaines. Les experts sont parvenus à déterminer que ce nuage provenait de Russie.

Le sud de la France survolé par un nuage radioactif

Un nuage radioactif, venant de Russie, aurait survolé le sud de la France pendant quelques jours, au début du mois d’octobre. Cette information, relayée par l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN), fait suite à plusieurs jours d’enquête en France et dans plusieurs pays européens, pour parvenir à déterminer l’origine de la présence de ruthénium-106 dans l’air.

« Les résultats de mesures de stations européennes communiqués à l’Institut depuis le 3 octobre 2017 ont confirmé la présence de ruthénium-106 dans l’atmosphère de la majorité des pays européens », a ainsi confirmé l’IRSN, expliquant qu’au regard des relevés effectués et des calculs établis à partir de données fournies par Meteo France, les experts sont parvenus à affirmer que la source de cette radioactivité se trouvait en Russie, et plus particulièrement entre la Volga et l’Oural.

Personne ne sait d’où provient cette fuite radioactive

Actuellement, l’origine plus précise de cette fuite radioactive n’a pas été expliquée, les experts assurent cependant qu’il ne s’agit pas d’une centrale puisqu’un seul élément, le ruthénium-106, a été détecté.

Que les Français se rassurent cependant, l’IRSN assure que « les niveaux de concentration dans l’air en ruthénium-106 qui ont été relevés en Europe et a fortiori en France sont sans conséquence tant sur la santé humaine que pour l’environnement ». Les experts de l’institut n’ont également pas jugé nécessaire d’établir des contrôles systématiques de la contamination des denrées importées de cette région de Russie, ou des pays qui ont également été survolés par le nuage.