Le gouvernement a annoncé créer deux plateformes en ligne pour mieux informer les bénéficiaires potentiels des aides et simplifier les démarches.

Une prime à la casse pas assez bénéfique

Le ministère de la Transition écologique travaille à la création de deux plateformes d’information sur les démarches de demande d’aides pour changer de voiture. La mise en place de ce nouveau dispositif est nécessaire. Jusqu’à présent, la prime à la conversion, n’est pas assez élevée pour couvrir le coût de remplacement d’une voiture. Et ce, même assortie d’un bonus écologique pour l’achat d’un véhicule électrique. 

En fonction du véhicule acheté, l'acheteur ne se voit verser que 1.000 à 5.000 euros, alors que selon une étude de L’argus, le montant moyen de dépenses consacrées à l’acquisition d’une voiture est supérieur à 26.000 euros dans le cas d’une voiture neuve et 15.000 euros pour un modèle d’occasion.

Vers une simplification des démarches

D’après les informations du magazine Capital, le ministère de la Transition écologique travaille sur un premier portail. « Je change de voiture », pourrait voir le jour dans les prochaines semaines. Un questionnaire permettra aux visiteurs de connaître l’intégralité des aides locales et nationales dont ils peuvent bénéficier. Le bénéfice économique et environnemental d’un changement de véhicule sera plus facilement calculable. 

Le second portail doit simplifier les démarches. Pour faciliter l’accès à toutes ces aides, ce guichet numérique, hébergé sur le portail de l’Agence de services et de paiement (ASP), permettra de bénéficier à la fois des aides locales et nationales à partir d’une seule demande. La mise en ligne de cette plateforme devrait être effective à compter de cet été, annonce le magazine.

À lire aussi : De l'essence moins chère sur l'autoroute !