Les médias parlent d'un « froid sibérien » en France ces dernières heures. Les températures déjà basses pour cette période de l’hiver devraient continuer à descendre jusqu’à -10°C.

Des températures basses mais plus chaudes qu'en Sibérie

Les médias parlent d'un « froid sibérien » en France pour évoquer la baisse des températures ces dernières heures. Mais même si celles-ci devraient continuer à descendre jusqu’à -10 °C, elles sont plus élevées qu'en Russie.

Ainsi comme le rappelle sur son compte Twitter le prévisionniste météo Etienne Kapikian, si la masse d’air qui arrive en France vient de Sibérie, une fois chez nous, elle se réchauffe. En effet, dans cette région du monde, en Sibérie, lorsqu'il fait froid, les températures sont mesurées entre -30 °C et -45 °C. 

Un vent nommé le Moscou-Paris

La confusion vient du fait que les spécialistes appellent le vent glacial le Moscou-Paris. Et cette fois, c'est beaucoup plus proche de la réalité puisqu'en ce début de semaine, les températures des deux capitales sont sensiblement les mêmes.

Cet épisode de froid a poussé les autorités à déclencher dans 37 départements le plan Grand froid, avec plus de 3.100 places temporaires d'hébergement supplémentaires pour les sans-abri, dont 500 à Paris.

À lire aussi : Quel a été l’hiver le plus froid de France ?