Un détenu de 28 ans a expliqué avoir introduit une piscine gonflable dans sa cellule pour se rafraîchir en raison des températures trop élevées. Il a écopé de trois mois fermes supplémentaires.

Un détenu avait installé une piscine gonflable dans sa cellule

Un homme, incarcéré à la Talaudière (Loire), a amélioré son quotidien de détenu : il avait installé dans sa cellule une piscine gonflable, comme celle que l'on voit parfois dans les jardins. De petite taille certes pour tenir dans cet espace restreint, mais cela permettait tout de même au détenu de 28 ans de barboter en maillot de bain.

L'homme s'est tout simplement fait prendre en commettant l'erreur de poster une photo de sa cellule sur Internet via Periscope. Et on peut dire qu'il ne manque pas d'arguments pour se défendre. « Quand on ne travaille pas en prison, on a seulement droit à trois douches par semaine », avait-il plaidé à la barre du tribunal correctionnel de Saint-Etienne. 

Un adaptateur wifi, un smartphone récent et quatre grammes de cannabis

Selon un article du Progrès, l'homme s'est aussi défendu ainsi : « Ce n’est pas une grande piscine, juste un petit modèle pour bébé» La nécessité de se rafraîchir était manifestement la préoccupation première de ce détenu.

Cela n'a pas suffi pour inciter à la mansuétude... Car le prisonnier possédait également, selon 20 Minutes un adaptateur wifi, un smartphone récent et quatre grammes de cannabis, l'homme a été condamné à trois mois de prison ferme.