De Fou d'Irène avec Jim Carrey, à Baron Noir avec Kad Merad en passant par Grease et John Travolta, le gouvernement a choisi des images de cinéma pour sa vidéo anti-mégots destinée à  « une prise de conscience collective des fumeurs ».

Un clip anti-mégots avec des scènes cultes du cinéma et de la télévision

Après les mairies qui verbalisent (68 euros à Paris), le gouvernement lance une campagne anti-mégots. Le clip reprend des scènes cultes du cinéma et du petit écran, dont Fous d'Irène avec Jim Carrey et Baron noir avec Kad Merad. Pas de ton moralisateur donc, mais de l'humour ! En espérant que le message passe mieux ainsi. Car l'heure est grave.

En effet, un seul mégot suffit à polluer jusqu’à 500 litres d’eau. Or, quelque 30 milliards de mégots sont jetés en France chaque année, dont plus de 40 % dans la nature. En fin de clip, un message explique qu'un mégot met douze ans à se dégrader.

Vers une prise de conscience collective des fumeurs ?

Si la pollution des mégots est moins dans le feu de l'actualité que celle des plastiques par exemple, elle semble tout de même préoccuper les hautes instances. Le gouvernement a donc choisi des têtes d'affiche comme John Travolta pour « une prise de conscience collective des fumeurs. » 

Au final, le ministère de la Transition écologique explique le choix de ce clip fait d'images du septième art, au Huffington Post : « Le cinéma a été, ces dernières décennies, le reflet d’une société qui a accepté, banalisé et déculpabilisé le geste qui consiste à jeter son mégot de cigarette par terre ».

Tabac : la lumière serait la solution pour arrêter de fumer