Atteindre les populations sinistrées pour leur offrir l’énergie dont ils ont besoin pour survivre. C’est la mission que se sont fixée deux entrepreneurs français en imaginant Zéphyr Solar, un cerf-volant photovoltaïque.

Envoyer de la lumière et du chauffage aux populations sinistrées

Le désastre laissé par l’ouragan Matthew en Haïti a une nouvelle fois soulevé la question de la difficulté de venir en aide à certaines populations isolées par une catastrophe naturelle et qui ont pourtant, plus que jamais, besoin d’obtenir des premiers secours, mais aussi de l’énergie.

Deux jeunes Français se sont lancé, il y a trois ans, le défi de parvenir à atteindre ces populations isolées en imaginant un kit écologique d’urgence qui permettrait, en 12 heures, d’envoyer à des populations sinistrées ou même à un hôpital, de la lumière ou du chauffage.

Le photovoltaïque viendra au secours des populations sinistrées

« Le photovoltaïque, c’est l’avenir. Nous avons donc voulu créer un objet qui permette de produire de l'énergie là où on en a besoin », résume Cédric Tomissi, l’un des deux créateurs de ces kits qui se présentent sous la forme de cerfs-volants baptisés Zéphyr Solar. Ces derniers fonctionnent grâce à un ballon de trois mètres de diamètre, recouvert d’un matériau photovoltaïque relié, grâce à un câble, à un caisson posé au sol.

Ce caisson est lui-même conçu pour abriter neuf batteries, qui permettent de stocker l’énergie fabriquées par le cerf-volant et de la redistribuer aux populations sinistrées. Contrairement à un panneau solaire posé directement au sol, les Zéphyr Solar possèdent l’avantage de souffrir un minimum des éventuelles zones d’ombres qui recouvrent parfois le sol. « Le ballon s’oriente pour capter un maximum de soleil, sur une surface bien plus grande qu’un toit ou une tente, et sans les effets d’ombres qui posent souvent problème avec les panneaux photovoltaïques posés sur le sol », indique encore le constructeur.