Donald Trump passe sa première visite médicale en tant que président. Et s'il y a très peu de chances de voir des informations capitales être révélées, certains espèrent que sa santé mentale sera mise en doute.

Visite médicale pour Donald Trump

Comme tous ses prédécesseurs, le président américain Donald Trump va passer la visite médicale réglementaire due à son rang. Il se plie pour la première fois à cette obligation ce vendredi 12 janvier 2018. Et le cadre laisse rêveur... Le Centre médical naval national, à Bethesda, dans le Maryland, est depuis plusieurs décennies l'hôpital où les présidents américains passent cet examen annuel d'évaluation de leur état de santé.  

Le secret médical s'applique évidemment aussi à l'actuel président. Et il n'a pas grand-chose à craindre de ce check-up de deux à trois heures. Et si une communication est réalisée sur cette visite par le médecin qui l'a dirigée, il n'y a que très peu de chances que quoi ce soit d'important soit révélé puisque la Maison Blanche garde la main sur ce qui sera révélé. 

Des capacités mentales mises en cause

Jusqu'alors, Donald Trump n'a donné des informations médicales sur son état de santé qu'à deux occasions lors de la campagne présidentielle, où il y est dit qu'il est en très bonne santé. La communication à l'issue de cette visite médicale permettra d'en savoir un peu plus sur l'état du président, notamment pour ce qui concerne sa taille, sa tension, son poids et son cholestérol. Il pourrait quitter la catégorie « surpoids » pour la moins valorisante « obésité ».

Mais cette visite médicale est très observée car les capacités mentales du milliardaire sont régulièrement mises en doute depuis son élection. La sortie d'un livre explosif sur les coulisses de la Maison Blanche par Michael Wolff a relancé le débat en ce début d'année 2018. Selon le journaliste, tout l'entourage du milliardaire s'interrogerait sur sa capacité à gouverner.