Alors même que 80 % des inscrits sur Facebook partagent des photos prises sur leur lieu de vacances, 73 % des internautes trouvent irritant de voir ces photos lorsqu’elles sont postées par d’autres.

10 % des internautes partagent leurs photos de vacances pour rendre les autres jaloux

70 % des Français sont inscrits sur Facebook. Rares sont ceux qui se refusent le plaisir d’aller sur les profils de leurs amis pour voir leur actualité, regarder leurs photos, faire des commentaires, rigoler et discuter. Mais lorsqu’il s’agit de photos de vacances, c’est une toute autre histoire ! Selon un sondage mené auprès de 2 000 Britanniques pour le compte de l’assureur Aviva, 73 % des internautes ne supportent pas de voir que leurs amis profitent bien de leurs vacances.

La pratique est pourtant répandue, puisque 44 % des inscrits sur les réseaux sociaux y partagent leurs photos de vacances pour donner de leurs nouvelles à leurs proches et à leurs amis, 20 % le font pour frimer au sujet de leur lieu de vacances, tandis que 10 % avouent ouvertement le faire pour rendre les autres jaloux.

Réseaux sociaux : attention à ne pas donner d’indices aux malfaiteurs

Selon le même sondage, les photos de vacances les plus populaires sont la vue depuis la chambre d’hôtel, les curiosités touristiques / monuments, le premier cocktail, les personnes rencontrées sur le lieu de vacances, les chiens et chats locaux, ses propres jambes lorsqu’on est allongé sur une plage et les barmenlocaux.

Aux personnes qui ont pris l’habitude de partager immédiatement leurs photos de vacances, Aviva conseille d’attendre le jour du retour. En faisant savoir sur Facebook ou Instagram que vous n’êtes pas chez vous, vous risquez d’attirer des cambrioleurs à votre domicile. Aux plus impatients, les spécialistes d’Aviva conseillent de ne partager leurs photos qu’avec un cercle restreint d’amis « sûrs ».