La Suède vient d'inaugurer 2 km d'un tronçon de route capable de recharger des véhicules électriques. Il s'agit d'une première mondiale. Et le concept semble prometteur.

Les transports routiers traditionnels responsables du tiers des émissions de CO2 en Suède

À l'heure où il n'est plus question que de trouver des solutions alternatives au tout-pétrole, la Suède semble prendre une longueur d'avance. D'après une information de Sciences et Avenir, on apprend que le royaume scandinave a inauguré, ce mercredi 11 avril 2018, la première route au monde électrifiée, capable de recharger la batterie des véhicules en circulation

Ce tronçon de route de mesurant pour l'instant 2 km de long, baptisé « eRoadArlanda », est situé sur un réseau secondaire du nord de la capitale suédoise, reliant un terminal de fret de l'aéroport de Stockholm à un centre de logistique. Si la longueur du tronçon peut paraître dérisoire, cet essai concluant est important pour le développement des voitures 100% électriques, d'autant que les transports routiers représentent aujourd'hui plus du tiers des émissions de CO2 en Suède.

Un bras amovible sous le véhicule entre au contact d'un rail électrique positionné sur la voie

Comment ça marche ? L'électricité est transférée par un bras amovible positionné sous la voiture, qui se déploie pour s'insérer dans le rail à conduction placé au centre de la voie. Tout a été pensé, même le pire, puisqu'en cas d'accident ou pour un simple dépassement, les promoteurs du projet expliquent que le bras se lève automatiquement. 

Cette technologie, qui  équipera, dans un premier temps, uniquement les camions électriques des services postaux de PostNord, semble déjà faire des émules. En effet, le Français Alstom s'est associé à l'Agence suédoise de l'énergie et à Volvo Group, pour tester un autre système d'alimentation électrique par le sol, initialement développé pour les tramways, à Göteborg, dans le Sud du pays.

À lire aussi : Une route solaire bientôt inaugurée en France