Ce mois d’octobre est riche en changements. Au menu : augmentation du prix du gaz, baisse des APL, interdiction du vapotage dans certains lieux publics et fin du culte de la maigreur !

Baisse des APL et augmentation du prix du gaz

En ce début du mois d’octobre, de très nombreux changements devraient apporter quelques modifications à votre vie quotidienne. Au chapitre énergie, la Commission de régulation a annoncé une augmentation du tarif de vente de gaz d’en moyenne 1,2 % pour les millions de Français qui se chauffent et cuisinent au gaz.

Voici une nouvelle que redoutaient les 6,5 millions de bénéficiaires des Aides personnelles au logement (APL) depuis plusieurs mois : c’est aujourd’hui chose faite, ces prestations sociales baissent de 5 €. Au rayon emploi, le chômage évolue pour les plus de 50 ans. Si ces derniers pouvaient, jusqu’ici, bénéficier de 36 mois d’allocation, cette indemnisation ne sera désormais offerte qu’aux plus de 55 ans. Ce n’est en outre qu’à partir de 53 ans que les 24 mois d’allocations classiques se transforment en 30 mois. Six mois supplémentaires peuvent être gagnés si le demandeur effectue une formation.

Augmentation du plafond pour le paiement sans contact

Les vapoteurs sont désormais persona non grata dans de nombreux lieux publics. Qu’il s’agisse des espaces professionnels ouverts tels que les open space ou des établissements dédiés aux mineurs, l’utilisation d’une cigarette électronique peut désormais être passible d’une amende de 35 €.

Face à son succès, le paiement sans contact voit aujourd’hui son plafond augmenter. Vous pourrez désormais utiliser ce moyen de paiement pour régler vos achats jusqu’à 30 €.

Un changement largement attendu par les autorités médicales qui veulent lutter contre l’anorexie est également entré en vigueur depuis le 1er octobre. Désormais, les photos de mannequins utilisées pour des publicités dans des magazines ou sur des affiches, devront porter la mention « photographie retouchée ».

À lire aussi La cigarette électronique au travail davantage tolérée